Une partie du centre pĂ©nitentiaire d’OrlĂ©ans-Saran Ă©tant dĂ©jĂ  en travaux , il semble que le dernier bâtiment accueillant la dĂ©tention homme souffre Ă©galement d’infiltrations d’eau.

Selon le syndicat ufap, 20 centimètres d’eau stagne dans les sous-sols et des fissures extrĂŞmement importantes se sont crĂ©Ă©s au niveau du rez-de-chaussĂ©e.

Une nouvelle programmation de travaux semble selon les syndicalistes inévitables.