Deux dĂ©tenus ont menacĂ© le directeur adjoint de la maison d’arrĂȘt de Pau avec une poĂȘle Ă  frire et seront jugĂ©s en comparution immĂ©diate ce lundi.

L’agression serait dĂ» Ă  un tĂ©lĂ©viseur en panne, pour l’avocate d’un des deux protagonistes, le mouvement social qui touche l’administration pĂ©nitentiaire depuis une dizaine de jours serait l’Ă©lĂ©ment dĂ©clencheur.

« Ils ont eu des difficultĂ©s au niveau de la cantine, plus d’activitĂ© sportive, certains parloirs supprimĂ©s. Dans ce contexte, une petite poussiĂšre prend des proportions dĂ©mesurĂ©es et regrettables. »

Plus d’infos sur la rĂ©publique…

Publicités