180 dĂ©tenus radicalisĂ©s ont Ă©tĂ© Ă©valuĂ©s dans un des trois Quartiers d’Évaluation de la Radicalisation ( Q.E.R ).

Sur ces 180, 90 sont jugĂ©s comme dangereux et ont Ă©tĂ© placĂ©s dans une quarantaine de maison d’arrĂŞt rĂ©partis sur l’ensemble du territoire.

Les autres ont Ă©tĂ© placĂ©s en dĂ©tention classique, en cellule individuelle, et selon l’administration pĂ©nitentiaire avec une surveillance renforcĂ©e.

Selon RMC, 57 détenus ayant été condamnés pour des faits de terrorisme seront libérables en 2020.

Plus d’infos sur rmc bfmtv…