🇫🇷 Prisons: La grogne gagne également les C.P.I.P

Les conseillers pĂ©nitentiaires d’insertion et de probation ont dĂ©cidĂ© Ă  leur tour de manifester leur mĂ©contentement.

En effet ils sont furieux car ayant signĂ©s en 2016 un accord avec l’État, Ă  l’Ă©poque le gouvernement Hollande, qui dĂ©bouche en 2017 sur une rĂ©forme statutaire particulièrement avantageuse, qui les fait passer de la catĂ©gorie B de la fonction publique Ă  la catĂ©gorie A.Pour une mise en Ĺ“uvre au 1er FĂ©vrier 2018.

Sauf qu’Ă  l’heure oĂą l’on se parle, ni l’ElysĂ©e, ni Matignon, ni mĂŞme le ministère de la Justice n’ont donnĂ© leur feu vert pour l’application de la rĂ©forme…

Plus d’infos sur sud radio

5 Commentaires

  1. c’est une plaisanterie ? Alors que les DSP rĂ©clament depuis des annĂ©es le statut A+, et que par rapport aux CPIP ils sont soumis Ă  des contraintes et des responsabilitĂ©s bien supĂ©rieur. De mĂŞme, les attributions des CPIP ne portent pas spĂ©cialement Ă  la direction ou la conception. Qu’ils restent catĂ©gorie B !

  2. les DSP sont dĂ©jĂ  A+. I suffit de voir leurs salaires et leurs avantages. LEsCPIP mĂ©ritent de passer A ( Ă©quivalent Ă  attachĂ©). Le niveau d’Ă©tudes, le travail et les responsabilitĂ©s sont lĂ . Seules les personnes qui ne connaissent pas ce mĂ©tier peuvent prĂ©tendre des bĂ©tises comme Antoine V

Les commentaires sont fermés.