🇫🇷 Saint-Aubin-Routot: Cannabis et « aphrodisiaques » au parloir de la prison

Un homme était jugé en comparution immédiate pour avoir voulu rentrer pour un détenu de la drogue ainsi que des produits cosmétiques (« crèmes « ) et des pilules pour soigner les troubles érectiles.

Karim 35 ans dĂ©jĂ  condamnĂ© pour trafic de stupĂ©fiants et bientĂ´t jugĂ© pour une affaire d’homicide involontaire, affirme qu’il regrette, sa compagne Ă©tant enceinte. Six Ă  huit mois de prison ferme sont requis contre lui.

Le tribunal le condamne à six moi ferme avec maintien en détention.

Plus d’infos sur Paris Normandie

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.