Une surveillante stagiaire accompagnĂ©e d’une Ă©lève ont dĂ» faire face Ă  la folie d’un dĂ©tenu qui s’est jetĂ© sur elles ciseaux Ă  la main.

L’affaire commence lorsqu’au repas le dĂ©tenu se voit signifiĂ© par la surveillante stagiaire qu’il fait l’objet d’un compte rendu d’incident pour avoir crachĂ© sur l’Ă©lève au niveau du visage.

Celui-ci rentre dans sa cellule et sort avec une paire de ciseaux en se jetant sur les fonctionnaires. C’est l’intervention des dĂ©tenus auxiliaires (qui servent le repas) qui va permettre aux deux surveillantes de rĂ©intĂ©grer l’homme dans sa cellule. Dans l’intervention l’une des surveillantes va recevoir un coup de poing au niveau du bras.

L’homme sera placĂ© au quartier disciplinaire, le syndicat UFAP indique que l’homme souffre de lourdes pathologies psychiatriques et se plaint du manque d’effectifs Ă  l’Ă©tablissement, ce qui impose de mettre une surveillante stagiaire en formation avec une Ă©lève…

 

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

93268905-91c3-4e63-b61b-d9494997b878

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.