Salah Abdeslam et son complice Sofiane Ayari comparaissaient, lundi 5 février, devant la 90e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles pour leur participation présumée à une fusillade avec des policiers en mars 2016, dans la commune bruxelloise de Forest.

« Je ne souhaite pas répondre… à aucune question », a très vite clarifié le seul membre encore vivant des commandos djihadistes des attentats du 13 novembre 2015.

« Je n’ai pas peur de vous, je n’ai pas peur de vos alliés, de vos associés, je place ma confiance en Allah et c’est tout. »

La procureure fédérale Kathleen Grosjean a requis une même peine de vingt ans de prison contre les deux prévenus. Le procès reprendra jeudi.

Source : Le monde

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00