Un surveillant s’est fait rouer de coups ce mardi Ă  la maison d’arrĂŞt de Villeneuve-lès-Maguelone.

Quand l’agent a ouvert la cellule pour conduire le détenu à l’infirmerie, celui-ci a refusé d’y aller sans expliquer la raison. C’est au cours d’échanges sur le motif de ce rendez-vous, que le détenu est monté en pression et a asséné au surveillant de violents coups à la tête et sur le corps.

La prise en charge du surveillant va crĂ©er une polĂ©mique au sein de l’Ă©tablissement. En effet l’agent va ĂŞtre conduit par un de ses collègues dans un simple vĂ©hicule de la prison.

Les syndicats dĂ©noncent un manquement de l’administration pĂ©nitentiaire dans la prise en charge des agents blessĂ©s lors d’agressions Ă  la prison de Villeneuve-lès-Maguelone. Ils auraient souhaitĂ© que les sapeurs-pompiers soient appelĂ©s pour pouvoir s’occuper de leur collègue.

Le surveillant va sorti des urgences de l’hôpital de Montpellier qu’en fin d’après-midi, avec une incapacité totale de travail de six jours. Il souffre de contusions au genoux droit, aux deux bras, ainsi qu’au visage, où il a également une plaie et le nez déformé par les coups de poing reçus.

Le surveillant va déposer plainte ce mercredi à la brigade de gendarmerie de Villeneuve-lès-Maguelone.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

MĂ©tropolitain

Publicités