Tariq Ramadan n’est pas un dĂ©tenu comme les autres, en tĂ©moignent ses conditions très spĂ©ciales de dĂ©tention Ă  la maison d’arrĂŞt de Fleury-MĂ©rogis.

Il est incarcéré depuis le 2 février dans un quartier spécifique suite a sa mise en examen pour viol et viol sur personne vulnérable.

Sa cellule se trouve à 100m de celle de Salah Abdeslam (provisoirement incarcéré à Vendin-Le-Vieil le temps de son procès en Belgique)

« Il est très calme et ne cherche pas Ă  se faire remarquer. Il est respectueux du personnel, pas du tout dans la provocation. Il ne cherche pas Ă  communiquer avec d’autres dĂ©tenus »

« Au contraire, il semble plutĂ´t redouter d’ĂŞtre jugĂ© »

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Source : Le point

Vous aimez cet article ? Participez Ă  l'Ă©volution d'ACTUPenit.com avec un DON !

Publicités