Trois hommes comparaissaient pour avoir introduit de la résine de cannabis dans le centre pénitentiaire de Toulon-la-farlède.

Deux détenus et un personnel civil travaillant pour la société Élior avaient été interpellés. Leur stratagème pour faire rentrer les stupéfiants était bien rôdé. Il se servait des chariots des cuisines pour effectuer leur « livraison ».

Le personnel civil et l’un des dĂ©tenus sont condamnĂ©s Ă  12 mois de prison et l’autre dĂ©tenu est condamnĂ© Ă  10 mois ferme.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Plus d’infos sur Var matin