Jawad #Bendaoud est relaxé des faits de recel de malfaiteurs terroristes.

selon le procureur «Il n’est pas prouvé que Jawad Bendaoud a fourni un hébergement à des terroristes »

Mohamed Soumah et Youssef Aït Boulahcen ont quant à eux étaient condamnés respectivement à 5 et 4 ans de prison, sans mandat de dépôt.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.