Une officier s’est faite agresser par un dĂ©tenu mineur de la maison d’arrĂŞt de Dijon.

La surveillante a reçu plusieurs coups au visage et sur le corps. Conduite aux urgences, elle en sortira avec de multiples contusions et une interruption totale de travail de trois jours.

L’agression a Ă©tĂ© qualifiĂ©e de gratuite par les syndicats.

Source syndicale