Ayant contestait son placement en dĂ©tention provisoire, la cour d’appel de Paris avait ordonnĂ© une expertise mĂ©dicale de Tariq Ramadan.

Selon Europe1, les rĂ©sultats de l’expertise dĂ©montrent que l’Ă©tat de santĂ© de l’islamologue est compatible avec un maintien en dĂ©tention.

La cour d’appel rendra sa dĂ©cision sur la demande de remise en libertĂ© de Tariq Ramadan ce jeudi.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00