Alors que le lieu d’implantation de la deuxième prison du Gard Ă©tĂ© connu (Alès). Le changement de gouvernement et le lobbying des dĂ©putĂ©s nĂ®mois a poussĂ© le ministre de la justice Ă  revoir cette dĂ©cision.

S’ajoute dĂ©sormais Ă  la question de la localisation, celle de la nature mĂŞme du futur Ă©tablissement pĂ©nitentiaire.

Maison d’arrĂŞt ou centre pĂ©nitentiaire ?

La maison d’arrĂŞt de Nice est dĂ©jĂ  surpeuplĂ©e, mais, selon un surveillant pĂ©nitentiaire, l’idĂ©al serait de crĂ©er un centre pĂ©nitentiaire, avec une mixitĂ© entre la maison d’arrĂŞt et le centre de dĂ©tention.

Ă€ noter qu’il n’y a aucun centre de dĂ©tention dans le dĂ©partement du Gard.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Source: objectif Gard