đŸ‡«đŸ‡· Prisons: Le personnel pĂ©nitentiaire frappĂ©… au portefeuille

C’Ă©tait une menace de l’administration pĂ©nitentiaire lors du mouvement national qu’a connu l’ensemble des prisons françaises en ce dĂ©but d’annĂ©e. Cela avait eu peu d’effet sur la dĂ©termination de ces hommes et ces femmes se battant pour leur sĂ©curitĂ©.

Mais voilĂ  des listings d’agents viennent d’ĂȘtre transmis dans plusieurs directions interrĂ©gionales, des agents qui vont se voir sanctionner financiĂšrement.

« C’est sans prĂ©cĂ©dent, gronde le monde carcĂ©ral. Ils nous mĂ©prisent. Ils ne nous respectent dĂ©finitivement pas ». D’aprĂšs les listings, des dizaines d’agents vont ĂȘtre touchĂ©es. Ils seront 161 Ă  Nancy-MaxĂ©ville, par exemple. 164 Ă  Metz. « Pour certains, cela reprĂ©sente 500 €, 600 €, parfois 700 €. C’est Ă©norme », relate Philippe ChĂąteau (FO-PĂ©nitentiaire).

Certains agents ont Ă©galement demandĂ© des Ă©talements de ces retenues. « Refus catĂ©gorique. Vous imaginez les consĂ©quences familiales ? J’ai des crĂ©dits sur la maison, la voiture. Si on me retire 600 € en mars, je ne peux pas payer, s’inquiĂšte cet agent installĂ© en Moselle. Je fais comment pour nourrir les miens ? Ils ne veulent mĂȘme pas Ă©chelonner   »

RĂ©publicain lorrain

1 Commentaire

  1. Demandez au responsable de cela, il a récupéré une bonne place, il peut vous aider.

Les commentaires sont fermés.