đŸ‡«đŸ‡· Prisons: Le personnel pĂ©nitentiaire frappĂ©… au portefeuille

C’Ă©tait une menace de l’administration pĂ©nitentiaire lors du mouvement national qu’a connu l’ensemble des prisons françaises en ce dĂ©but d’annĂ©e. Cela avait eu peu d’effet sur la dĂ©termination de ces hommes et ces femmes se battant pour leur sĂ©curitĂ©.

Mais voilĂ  des listings d’agents viennent d’ĂȘtre transmis dans plusieurs directions interrĂ©gionales, des agents qui vont se voir sanctionner financiĂšrement.

« C’est sans prĂ©cĂ©dent, gronde le monde carcĂ©ral. Ils nous mĂ©prisent. Ils ne nous respectent dĂ©finitivement pas ». D’aprĂšs les listings, des dizaines d’agents vont ĂȘtre touchĂ©es. Ils seront 161 Ă  Nancy-MaxĂ©ville, par exemple. 164 Ă  Metz. « Pour certains, cela reprĂ©sente 500 €, 600 €, parfois 700 €. C’est Ă©norme », relate Philippe ChĂąteau (FO-PĂ©nitentiaire).

À Lire :  đŸ‡«đŸ‡· Fleury-MĂ©rogis: La duretĂ© des dĂ©tenues incarcĂ©rĂ©es pour terrorisme islamiste

Certains agents ont Ă©galement demandĂ© des Ă©talements de ces retenues. « Refus catĂ©gorique. Vous imaginez les consĂ©quences familiales ? J’ai des crĂ©dits sur la maison, la voiture. Si on me retire 600 € en mars, je ne peux pas payer, s’inquiĂšte cet agent installĂ© en Moselle. Je fais comment pour nourrir les miens ? Ils ne veulent mĂȘme pas Ă©chelonner   »

RĂ©publicain lorrain

1 Commentaire

  1. Demandez au responsable de cela, il a récupéré une bonne place, il peut vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.