🇫🇷 Prisons: 1500 places pour isoler les détenus radicalisés

Le Premier ministre Edouard Philippe a prĂ©sentĂ© vendredi Ă  Lille un plan de 60 mesures du gouvernement contre « la radicalisation islamiste », qui renforce notamment l’isolement des dĂ©tenus radicalisĂ©s dans les prisons françaises.

1.500 places vont ĂŞtre crĂ©Ă©es « dans des quartiers Ă©tanches, exclusivement dĂ©volus aux dĂ©tenus radicalisĂ©s », dont 450 « d’ici la fin de l’annĂ©e », a annoncĂ© Edouard Philippe Ă  l’issue d’un « comitĂ© interministĂ©riel de prĂ©vention de la dĂ©linquance et de la radicalisation ».

Les quartiers d’Ă©valuation de la radicalisation (QER), oĂą la dangerositĂ© des prisonniers est Ă©valuĂ©e pendant plusieurs mois, passeront de trois Ă  sept. Deux quartiers de prise en charge des personnes radicalisĂ©es (QPR) doivent ĂŞtre crĂ©Ă©s en 2018, sur le modèle de celui existant dans la prison de Lille-Annoeulin.

Trois nouveaux « centres de prise en charge individualisĂ©e » en milieu ouvert, qui s’inspirent d’un centre au Danemark. Cela concernent des personnes sous contrĂ´le judiciaire, notamment des « revenants » des zones de combat jihadistes en Syrie et en Irak.

Plus d’infos sur France Bleu

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.