Ce jeudi, trois jeunes hommes (un mineur et deux majeurs) ont été interpelés en flagrant délit.

Ils s’apprĂȘtaient Ă  lancer des colis par-dessus le mur d’enceinte de la prison de Montauban. Dans les colis, se trouvaient une trentaine de grammes de rĂ©sine de cannabis et quatre paquets de viande.

Les trois suspects ont été placés en garde à vue, au commissariat de Montauban.

Les filets de protection toujours pas installés

VĂ©ritables plaies pour les surveillants de prison, ces livraisons sauvages qui alimentent les petits trafics Ă  l’intĂ©rieur de la maison d’arrĂȘt de 144 places pour 209 dĂ©tenus, suscitent, depuis plusieurs mois, une grande exaspĂ©ration chez les riverains de l’Ă©tablissement. «Des lanceurs n’hĂ©sitent pas Ă  venir sur votre terrain pour envoyer leurs colis. Et on ramasse pas mal de choses quand ils ont ratĂ© leurs cibles», tĂ©moigne un habitant du quartier.

Les surveillants de la prison rĂ©clament depuis plusieurs mois maintenant des filets de protection qui ne sont toujours pas installĂ©s : «Certes, ce n’est peut-ĂȘtre pas l’apanacĂ©, mais ça diminuera un peu les livraisons», explique Pascal Rezzani, dĂ©lĂ©guĂ© FO.

Vous aimez cet article ?

Participez Ă  l’évolution d’ACTU PĂ©nitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

La dĂ©pĂȘche

Vous aimez cet article ? Participez Ă  l'Ă©volution d'ACTUPenit.com avec un DON !

Publicités