Mourad Benchellali est un ancien détenu du camp de Guantanamo où il était soupçonné d’être membre d’Al-Qaïda. Il participe aujourd’hui à des opérations de prévention de la radicalisation pour les jeunes. Mourad Benchellali s’est exprimé sur l’annonce d’Edouard Philippe de regrouper les détenus radicalisés en prison. “C’est toxique et contre-productif. Ça peut être dangereux”, a-t-il déclaré sur le plateau de BFMTV.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Publicités