Après trois semaines d’enquĂŞte Ă  la prison des baumettes oĂą un surveillant etait surveillĂ© de prĂŞt par les enquĂŞteurs de la SĂ»retĂ© dĂ©partementale suite a une dĂ©nonciation, l’interpellation du fonctionnaire a eu lieu devant l’Ă©tablissement.

Le surveillant s’apprĂŞtait Ă  entrer dans l’enceinte chargĂ© de 1 kg de rĂ©sines de cannabis.

Pris en flagrant délit.

1 000 euros ont également été saisis dans sa voiture.

Le surveillant, en garde à vue a très vite avoué, il gérait ce trafic depuis quelques mois, il gagné entre 2 500 et 3 000 euros par mois.

Grâce aux écoutes téléphoniques, une demi-douzaine de détenus ont été identifiés, dont certains ont admis se fournir auprès de ce surveillant.

L’homme a Ă©tĂ© jugĂ© en comparution immĂ©diate jeudi et a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  deux ans de prison ferme assortis d’une interdiction dĂ©finitive d’exercer un emploi dans la fonction publique. Il a Ă©tĂ© Ă©crouĂ© Ă  luynes dans la foulĂ©e.

Sa compagne, Ă©galement surveillante aux Baumettes, dont la complicitĂ© n’a pas Ă©tĂ© prouvĂ©e et qui a simplement avouĂ© ĂŞtre au courant de ces agissements, est, elle, Ă©cartĂ©e de l’administration pĂ©nitentiaire pour 5 ans.

Vous aimez cet article ?
Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !
€1,00
Payer avec

La Provence