🇫🇷 Marseille: Le surveillant pris en flagrant délit de trafic de stupéfiants

Après trois semaines d’enquĂŞte Ă  la prison des baumettes oĂą un surveillant etait surveillĂ© de prĂŞt par les enquĂŞteurs de la SĂ»retĂ© dĂ©partementale suite a une dĂ©nonciation, l’interpellation du fonctionnaire a eu lieu devant l’Ă©tablissement.

Le surveillant s’apprĂŞtait Ă  entrer dans l’enceinte chargĂ© de 1 kg de rĂ©sines de cannabis.

Pris en flagrant délit.

1 000 euros ont également été saisis dans sa voiture.

Le surveillant, en garde à vue a très vite avoué, il gérait ce trafic depuis quelques mois, il gagné entre 2 500 et 3 000 euros par mois.

Grâce aux écoutes téléphoniques, une demi-douzaine de détenus ont été identifiés, dont certains ont admis se fournir auprès de ce surveillant.

L’homme a Ă©tĂ© jugĂ© en comparution immĂ©diate jeudi et a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  deux ans de prison ferme assortis d’une interdiction dĂ©finitive d’exercer un emploi dans la fonction publique. Il a Ă©tĂ© Ă©crouĂ© Ă  luynes dans la foulĂ©e.

Sa compagne, Ă©galement surveillante aux Baumettes, dont la complicitĂ© n’a pas Ă©tĂ© prouvĂ©e et qui a simplement avouĂ© ĂŞtre au courant de ces agissements, est, elle, Ă©cartĂ©e de l’administration pĂ©nitentiaire pour 5 ans.

Vous aimez cet article ?
Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !
€1,00
Payer avec

La Provence

1 Commentaire

  1. Ce surveillant à été pris en flagnant délit , il a  » joué  » , il a perdu , mais son comportement a sali ses collègues .
    Dans l’article il est dit qu’il a gagnĂ© entre 2500 Ă  3000 € par mois , soit le double de son traitement mensuel .
    A mon avis son  » salaire » était insufisant .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.