Selon une source syndicale, le centre de détention de Joux-la-Ville héberge actuellement cinq détenus touchés par la gale.

Le problème Ă©tant qu’ils viennent tous les cinq de quartiers diffĂ©rents de la prison.

Ils sont pour le moment confinés au niveau du quartier arrivant afin de limiter la propagation de la maladie.

Le syndicat se dit très inquiet pour les agents qui ont été en contact avec les détenus.

Pour rappel, un surveillant avait Ă©tĂ© touchĂ© par la galle l’annĂ©e dernière Ă  la prison de Joux-la-Ville suite Ă  ce mĂŞme scĂ©nario.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.