🇫🇷 Fresnes: Non-lieu dans l’affaire d’un détenu agressé, visant l’administration pénitentiaire

L’enquĂŞte visant l’administration pĂ©nitentiaire pour « non-assistance Ă  personne en danger », après l’agression d’un dĂ©tenu de Fresnes conclut Ă  un non-lieu.

Elle avait commencĂ© en novembre 2008. Ă€ l’Ă©poque, un dĂ©tenu estonien assène deux coups de poings Ă  son codĂ©tenu, dans leur cellule de la maison d’arrĂŞt. Sa victime, Slaheddine El Ouertani, est dĂ©couverte inanimĂ©e par un surveillant et tombe dans le coma.

En dĂ©tention provisoire pour une affaire dans laquelle il sera finalement blanchi, ce Tunisien sans-papiers ne se rĂ©veille que trois mois plus tard, atteint d’une hĂ©miplĂ©gie et handicapĂ© Ă  80%. Son agresseur avait Ă©tĂ© condamnĂ© en 2013 Ă  trois ans de prison, dont un avec sursis.

Le Tunisien, un temps menacĂ© d’expulsion en 2012 avant d’ĂŞtre rĂ©gularisĂ©, reprochait sa prise en charge tardive et son transport en fauteuil roulant jusqu’Ă  l’infirmerie, quatre Ă©tages plus bas, susceptible d’aggraver son Ă©tat.

Europe 1

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.