Lors du mouvement des surveillants pĂ©nitentiaires en janvier, une mutinerie s’Ă©tait dĂ©roulĂ©e au centre de dĂ©tention d’Uzerche.

Les travaux sont en cours pour réparer les dégâts commis par les détenus qui ont notamment protesté, ce 24 janvier, contre la suspension des promenades et de la cantine (les achats en prison pour améliorer le quotidien, principalement le tabac).

Frigos et tĂ©lĂ©s ont Ă©tĂ© explosĂ©s, mais aussi les toilettes et les douches » lance Dimitry Frère, reprĂ©sentant du syndicat UFAP-UNSA dans l’Ă©tablissement, « ils ont rĂ©ussi Ă  ouvrir les locaux techniques pour s’en prendre Ă  l’Ă©lectricitĂ©, Ă  la plomberie ». Au niveau des cuisines, les plaques de cuisson ont Ă©tĂ© jetĂ©es par terre. Ils avaient dĂ©placĂ© les matelas et les couvertures devant les grilles pour qu’on ne voit plus ce qu’il s’y passe » dĂ©taille-t-il. A ce jour, les travaux sont dĂ©jĂ  bien avancĂ©s, « une aile est Ă  nouveau opĂ©rationnelle » selon la direction, « la deuxième le sera prochainement. » Pour quel montant ? « On parle, mais ce n’est pas sĂ»r, de pratiquement 300.000€ de travaux » selon Dimitry Frère, « c’est ce qui se dit entre collègues. »

Ce que ne confirme pas mais n’infirme pas non plus la direction interrĂ©gionale des services pĂ©nitentiaires Ă  Bordeaux, qui souligne « qu’il n’y a eu, lors de la casse, aucune violence sur les personnels ni entre dĂ©tenus. »

 

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

France Bleu

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.