đŸ‡«đŸ‡· Fresnes: « Il a pu se rendre compte dans quelles conditions les surveillants travaillent »

Emmanuel Macron s’est rendu vendredi dans le centre pĂ©nitentiaire de Fresnes (Val-de-Marne). « Il a pu se rendre compte dans quelles conditions les surveillants travaillent », a commentĂ© le reprĂ©sentant de l’Ufap-Unsa, syndicat majoritaire des surveillants.

« Il a vu la promiscuitĂ©, la surpopulation. Il a vu une cellule avec trois lits. Il a vu les six douches par Ă©tage, sur lequel un surveillant gĂšre 130 dĂ©tenus. » « Cette visite d’un prĂ©sident de la RĂ©publique, ça reste exceptionnel », a estimĂ© le dĂ©lĂ©guĂ© syndical. « C’est une marque de respect vis-Ă -vis des personnels [
]. Il a reconnu la difficultĂ© de leurs missions ».

Le prĂ©sident de la rĂ©publique n’a toutefois pris aucun engagement concret, il doit se rendre avec la garde des Sceaux Nicole Belloubet dans l’école de l’administration pĂ©nitentiaire d’Agen (ENAP), oĂč il pourrait annoncer des mesures pour les prisons.

Plus d’infos sur larochesuryon

2 Commentaires

  1. Comment à t-il pu se rendre compte de quoi que ce soit en arrivant aprÚs la distribution du repas en début de soirée. (Toutes les cellules sont fermés à cette heure). Accueilli par une armée de personnels en tenue de cérémonie ?

  2. En effet que la mauvaise farce continue avec « le syndicat maison « qui a vendu le mouvement de grĂšve des agents en signant un protocole bidon et honteux qui ne rĂšgle pas les problĂšmes de sĂ©curitĂ© dans les prisons et qui fait encore aujourd’hui du surveillant PĂ©nitentiaire un agent sous payĂ© des mĂ©tiers de la sĂ©curitĂ© .
    Bon,il reste toujours le 14 juillet pour le dĂ©filer des matons d’ Ă©lites Ă  PARIS !

Les commentaires sont fermés.