🇫🇷 Marseille: L’inquiétude des surveillants face à l’arrivée de détenus radicalisés

La prison des Baumettes à Marseille pourrait bientôt accueillir des détenus radicalisés, placés dans un quartier étanche et encadrés par une équipe pluridisciplinaire. Les surveillants pointent les risques liés à cette expérimentation.

Un surveillant principal en poste depuis 12 ans dans l’Ă©tablissement s’inquiète : « La structure n’est pas adaptĂ© au profil de ces dĂ©tenus. La prison, c’est l’école du crime, et je pense qu’il faudrait les sĂ©parer de la population pĂ©nale. Ici, aux Baumettes, la structure n’est pas adaptĂ©e, on n’a pas de place ! On continuera Ă  avoir du prosĂ©lytisme au niveau des dĂ©tenus, et ce sera l’école du terrorisme ! On n’a ni les armes matĂ©rielles ni les armes humaines pour parer le coup »

Pour Catherine Forzi, secrétaire locale de Force Ouvrière, « c’est encore du monde en plus à gérer, sans avoir le personnel pour. C’est du travail en plus, et il faut faire particulièrement attention à ce genre de personnage ».

Sud radio

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.