Un détenu comparaissait ce mercredi pour des violences exercées sur un surveillant du centre pénitentiaire de Fond Sarail en Guadeloupe.

Kenny Picord avait agressĂ© et menacĂ© des surveillants pour une histoire de parloir refusĂ©. L’intĂ©ressĂ© est dĂ©jĂ  connu pour des faits similaires.

L’homme affirme que le coup est accidentel « C’est son nez qui est venu se cogner Ă  mon pied ». Une dĂ©claration improbable mais soutenu par l’avocat de la dĂ©fense.

Le tribunal a condamné le mis en cause à 1 an de prison supplémentaire et près de 2000 euros de dommage et intérêt.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Rci

Publicités