Les syndicats sont furieux, comme le prĂ©cise l’un d’entre eux, « c’est la première fois que l’on tape sur les jeunes ». L’administration pĂ©nitentiaire ayant dĂ©cidĂ© de sanctionner les surveillants stagiaires grĂ©vistes, en repoussant leur titularisation.

« Historiquement, c’est Ă  dire jusqu’au mouvement de janvier dernier, les organisations syndicales prĂ©servaient systĂ©matiquement les stagiaires » lors des mouvements sociaux indique l’administration pĂ©nitentiaire.

Les surveillants stagiaires sont Ă©cĹ“urĂ©s, difficile dans un mouvement d’une telle ampleur de ne pas soutenir leurs collègues, et de l’autre cĂ´tĂ© la peur de la sanction, ces agents n’Ă©tant pas encore titulaires.

La direction de l’administration pĂ©nitentiaire informe que les sanctions seront discutĂ©es lors d’une commission Ă  la fin du mois de mars.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Plus d’infos sur Europe 1