🇫🇷 Saint-Brieuc: À trois dans les cellules, les détenus sont « entassés comme des sardines »

MalgrĂ© les annonces d’Emmanuel Macron sur le plan pĂ©nitentiaire, les surveillants de la maison d’arrĂŞt de Saint-Brieuc ne sont pas rassurĂ©s. Bien au contraire.

Ă€ trois dans les cellules, les dĂ©tenus sont « entassĂ©s comme des sardines », dĂ©nonce un surveillant. la maison d’arrĂŞt de Saint-Brieuc a Ă©tĂ© condamnĂ©e, en octobre 2014 par le tribunal administratif de Rennes, pour « condition indigne de dĂ©tention ».

Les surveillants semblent dĂ©sabusĂ©s. « Le mouvement de grève, initiĂ© en janvier, n’a rien donné », regrette un dĂ©lĂ©guĂ© syndical. Au manque de reconnaissance, notamment des Ă©lus locaux, se mĂŞle la crainte. « Dans d’autres Ă©tablissements, les grĂ©vistes ont Ă©tĂ© sanctionnĂ©s. C’est difficile de se faire entendre ».

Plus d’infos sur le tĂ©lĂ©gramme

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.