Une surveillante de la prison de Rennes Ă©tait jugĂ©e mercredi devant le tribunal correctionnel pour avoir fourni de l’alcool, du cannabis et des tĂ©lĂ©phones portables Ă  trois dĂ©tenus.

Ă  l’âge de 41 ans et avec 17 ans expĂ©rience dans la pĂ©nitentiaire, la surveillante a avouĂ© ĂŞtre tombĂ©e dans « un piège affectif ». des lettres d’amour d’un dĂ©tenu avaient Ă©tĂ© retrouvĂ©es Ă  son domicile.

Ainsi, pendant 1 an, elle fournissait les dĂ©tenus, mais le 3 fĂ©vrier 2015, elle sera surprise  dans l’enceinte de la prison en possession de bouteilles d’alcool et des tĂ©lĂ©phones portables cachĂ©s sous sa polaire.

Elle sera finalement condamnĂ©e Ă  une peine amĂ©nageable de deux ans de prison, dont 14 mois avec sursis ainsi qu’une interdiction d’exercer toute fonction publique.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

20 minutes

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.