Ali Hattay 28 ans, détenu radicalisé, condamné à 9 ans de prison après un séjour en Syrie devait être transféré de Strasbourg à Écrouves ce mardi 20 mars 2018.

Le personnel pĂ©nitentiaire de l’Ă©tablissement dĂ©nonce le manque de sĂ©curitĂ© de la prison d’Écrouvres pour accueillir ce genre de dĂ©tenu. La prison n’a pas de mur d’enceinte et seul deux miradors sont en fonction la nuit.

Selon les syndicats, Hatay relève davantage d’un « système carcĂ©ral de maison d’arrĂŞt autrement dit un système fermĂ© et non d’un système ouvert comme le centre de dĂ©tention d’Écrouves ».

Pourtant, des aménagements ont été apportés en vue de son arrivée, cellules grillagées, fenêtres obstruées, le détenu sera placé dans un secteur contrôlé, mais pour les syndicats cela ne suffit pas pour rassurer les personnels.

Ali Hattay sera placĂ© la plupart du temps Ă  l’isolement, mais pas durant les heures de formation, lĂ  il sera en contact avec les autres dĂ©tenus.

Son arrivée est donc reportée.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

France 3

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.