🇫🇷 Fleury-Mérogis: Démantèlement d’un impressionnant trafic à l’intérieur de la prison

Des employĂ©s d’une sociĂ©tĂ© privĂ©e (Elior) travaillant aux cuisines du centre pĂ©nitentiaire de Fleury-MĂ©rogis ont introduit dans l’Ă©tablissement alcool, drogues et tĂ©lĂ©phones portables.

L’affaire dĂ©bute en janvier 2017 lorsqu’un surveillant avertit sa hiĂ©rarchie d’un possible trafic dans un des bâtiments de la prison qui passe par les cuisines.

Après enquĂŞte, il s’avère que deux dĂ©tenus Ă©taient responsables de la revente des produits prohibĂ©s, d’autres Ă©taient considĂ©rĂ©s comme des « commerciaux », et Ă  l’extĂ©rieur des femmes gĂ©raient les comptes ou approvisionnaient aux parloirs les dĂ©tenus.

Ce sont dix personnes qui comparaissaient devant le tribunal d’Évry ce lundi. Des peines allant jusqu’Ă  trois ans et demi de prison ferme pour les deux dĂ©tenus et Ă©galement deux ans et demi pour le cuisinier de sociĂ©tĂ© privĂ©e ont Ă©tĂ© prononcĂ©es.

Plus d’infos sur Le Parisien

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.