Vendredi 23 Mars, vers 12h05, un surveillant PSE (placement sous surveillance Ă©lectronique)  de l’antenne SPIP52 devait se rendre chez un homme porteur d’un bracelet Ă©lectronique afin de paramĂ©trer le boitier mis en alarme.

Une fois arrivĂ© chez l’individu, il constate que celui-ci se trouve dans un Ă©tat de dĂ©mence. l’homme fermant le verrou de sa porte d’entrĂ©e devient alors violent et haineux.

Il menace l’agent, lui disant qu’il ne sortira pas, s’en prenant Ă  tous ce qu’il trouve autour de lui, matĂ©riels, meubles, murs….

Le fonctionnaire tentera de le raisonner, sans succès. Il parviendra Ă  s’Ă©chapper en passant la première porte du logement mais l’homme l’a poursuivi dans la cage d’escalier.

Il devra forcer le passage pour sortir du bâtiment.

Les syndicats réclament la création de binôme lors de missions aux domiciles de probationnaires ou futurs probationnaires.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00