Seyni Demba a Ă©tĂ© poignardĂ© Ă  13 reprises, cela s’est dĂ©roulĂ© Ă  la prison des baumettes Ă  Marseille.

Le principal accusĂ© Sabri Azzaz, Ă©tait jugĂ© par la cour d’assises des Bouches-du-RhĂ´ne ce mardi. L’homme l’a poignardĂ© Ă  13 reprises. L’expertise psychiatrique le qualifie de « schizophrène borderline » et conclue qu’il a souffert d’une « altĂ©ration du discernement » au moment du passage Ă  l’acte.

Un surveillant raconte : »Des incidents, j’en ai vus aux Baumettes, mais autant de sang dans une mĂŞme salle, jamais! ».Lorsqu’il essaie de se relever, Seyni Demba constate que son intestin grĂŞle est sorti de son ventre.

Sabri Azzaz a Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  15 ans de prison assorti d’une obligation de soins pendant 8 ans.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Plus d’infos sur Var matin