Nordahl Lelandais a avoué aux enquêteurs sa responsabilité dans la mort de la victime

Les ossements du militaire avaient été retrouvés le 7 septembre 2017.

Le mis en cause avait reconnu lors d’une précédente audition, réalisée le 5 février, qu’il avait pris en stop le militaire à la sortie d’une boite de nuit de Chambéry, la nuit de sa disparition, en niant être responsable de sa mort.

Plus d’infos sur Actu17

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Publicités