Le cas de Michel Cardon , ayant obtenu une libĂ©ration conditionnelle après plus de 40 ans derrière les barreaux n’est pas unique.

Voici quelques cas similaires :

Maurice Gateaux, 80 ans, incarcĂ©rĂ© il y a 53 ans, est actuellement en suspension de peine pour raison mĂ©dicale. Il a Ă©tĂ© emprisonnĂ© en avril 1965, pour des premiers crimes, et ensuite condamnĂ© Ă  la rĂ©clusion criminelle Ă  perpĂ©tuitĂ© pour le meurtre d’un surveillant pĂ©nitentiaire.

Casanova Agamemnon, 68 ans, est en prison depuis 49 ans. Originaire de la Réunion, il est incarcéré depuis 1969 et a été condamné en 1970 à une peine de perpétuité pour le meurtre de son patron. Il a connu pendant neuf mois en 1986 une interruption de sa détention mais, après le meurtre de son frère, il a été à nouveau incarcéré.

Dans les affaires plus anciennes il y a Ă©galement :

Lucien LĂ©ger, surnommĂ© « l’Ă©trangleur », a passĂ© 41 ans en prison. En 1964, alors infirmier Ă  Villejuif, il avait kidnappĂ© et tuĂ© le petit Luc Taron, enlevĂ© Ă  Paris, au mĂ©tro Villiers, et retrouvĂ© mort 38 jours plus tard dans les bois de Verrières-le-Buisson (Essonne). Entre temps, LĂ©ger avait organisĂ© un vĂ©ritable jeu de piste pour les policiers, signant tous ses messages du nom de « l’Ă©trangleur ». CondamnĂ© Ă  perpĂ©tuitĂ© en 1966, il avait obtenu sa libĂ©ration conditionnelle en 2005. Il est dĂ©cĂ©dĂ© en 2008, Ă  71 ans.

AndrĂ© Pauletto, auteur de trois meurtres commis en 1960, 1967 et 1977 dans son entourage, finalement condamnĂ© Ă  mort en mai 1981, mais sauvĂ© par l’abolition de la peine de mort la mĂŞme annĂ©e, est dĂ©cĂ©dĂ© en 2016 Ă  la prison de Caen, après avoir passĂ© au total 49 ans en prison.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

La suite sur bourse direct

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.