Il y a une semaine, un dĂ©tenu du quartier d’isolement provoquait un incendie volontairement dans sa cellule en guise de protestation.

Le quartier complet sera évacué.

Ce mercredi après-midi, c’est un autre dĂ©tenu de ce mĂŞme quartier qui embrasera sa cellule.

qualifié de détenu «psychologiquement fragile» par les syndicats, il sera sauvé par les surveillants pénitentiaires.

Les pompiers se sont dĂ©placĂ©s afin de procĂ©der aux vĂ©rifications d’usage, car l’incendie avait Ă©tĂ© maitrisĂ© par le personnel de surveillance.

L’Ă©tat de santĂ© du dĂ©tenu ne nĂ©cessitera pas d’hospitalisation. Il sera placĂ© au quartier disciplinaire dans la foulĂ©e et rejoindra l’incendiaire de la semaine dernière.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

La Voix du Nord