🇫🇷 Rennes-Vezin: Un détenu se taillade les veines en plein procès, les Éris le maîtrisent

Un détenu de 35 ans est parvenu à se taillader l’avant-bras en plein procès au tribunal correctionnel d’Angers, ce mercredi.

L’homme, un GĂ©orgien de 35 ans est poursuivi avec trois autres de ses compatriotes pour association de malfaiteurs dans une affaire de violences avec armes, liĂ© Ă  la mafia gĂ©orgienne.

Ce dernier a annoncé au tribunal qu’il subissait, en détention, des violences, des pressions et des menaces du personnel pénitentiaire, n’hésitant pas à mettre en cause un juge d’instruction de Vannes.

Ă€ Lire :  đź”´ INSOLITE : Coupe du monde, Luka Modric ira en prison après son match contre l’équipe de France ?

Le dĂ©tenu avait rĂ©ussi a dissimuler un petit instrument tranchant, sans doute une lame de rasoir, après des Ă©changes houleux avec la prĂ©sidente du tribunal, celui-ci a sorti l’objet et a commencĂ© Ă  se taillader les veines.

Les Ă©quipes rĂ©gionales d’intervention et de sĂ©curitĂ© l’ont immĂ©diatement maĂ®trisĂ© et ramenĂ© dans une geĂ´le du palais de justice afin d’y ĂŞtre soignĂ©. L’homme a ensuite Ă©tĂ© ramenĂ© au centre pĂ©nitentiaire de Vezins oĂą il purge une autre peine.

Plus d’infos sur Ouest-France

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.