Les enquĂŞteurs de la brigade des stupĂ©fiants de la police judiciaire parisienne ayant interceptĂ© une cargaison de drogue de synthèse(19.000 sachets d’ecstasy) deux personnes ont Ă©tĂ© interpellĂ©es.

Ces deux personnes assuraient les achats, le transport et la revente, mais un troisième homme est lié à ce trafic.

Ce dernier gérait ses affaires depuis sa cellule de la prison, il y est incarcéré pour trafic de stupéfiants.

Les trois personnes ont été mises en examen pour importation, détention, offre et transport de produits stupéfiants.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Actu17