🇫🇷 Perpignan: « Trèbes, c’est rien, attendez que je sorte de prison »

Un homme de 30 ans a Ă©tĂ© jugĂ© en comparution immĂ©diate pour « destruction de biens par moyens dangereux » et « apologie d’actes terroristes » par le tribunal correctionnel de Perpignan.

InterpellĂ© par les gendarmes du Psig (peloton de surveillance et d’intervention) de Rivesaltes Ă  la suite de trois incendies successifs de vĂ©hicules particuliers Ă  Canet-en-Roussillon, l’individu avait profĂ©rĂ© des menaces pour le moins inquiĂ©tantes. « L’attentat de Trèbes c’est rien. Attendez que je sorte de prison. Je vais saigner un de vous. Dieu est grand et il vaut tout. » Des propos qu’il aurait rĂ©itĂ©rĂ©s après dĂ©grisement.

Le procureur a requis une peine de trois ans de prison ferme, mais devant le profil complexe de l’intĂ©ressĂ© , le tribunal n’a finalement pas statuĂ© sur ce dossier, estimant ne pas disposer d’assez d’Ă©lĂ©ments, et a dĂ©cidĂ© de renvoyer l’affaire Ă  l’instruction afin de procĂ©der Ă  des investigations et des expertises complĂ©mentaires.

Dans l’attente, l’homme a Ă©tĂ© maintenu en dĂ©tention. Le psychiatre insiste sur « la haine » de l’intĂ©ressĂ© qui « n’est pas feinte » et « doit ĂŞtre prise en compte ».

Plus d’infos sur midi libre

Soyez le premier Ă  commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.