La prison ultrasĂ©curisĂ©e de CondĂ©-sur-Sarthe (maison centrale) près d’Alençon, prĂ©pare l’ouverture d’un quartier pour dĂ©tenus radicalisĂ©s.

L’Ă©tablissement va pouvoir, Ă  partir du mois d’aoĂ»t, accueillir jusqu’Ă  une quarantaine de dĂ©tenus en QPR, ou en quartier d’Ă©valuation de la radicalisation (QER), par lequel passent durant quatre mois les dĂ©tenus avant d’ĂŞtre orientĂ©s vers un QPR ou une cellule classique.

Près de 600.000 euros vont ĂŞtre investis dans cette prison qui en a coĂ»tĂ© 67 millions pour adapter celui des trois bâtiments converti en QER/QPER. Les barreaux vont ĂŞtre remplacĂ©s par des grilles aux fenĂŞtres, vidĂ©o surveillance renforcĂ©e, passe-menottes, ateliers amĂ©nagĂ©s etc…

Plus d’infos sur Paris Match

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Abonnez-vous Ă  ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner Ă  ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.