Le parquet de Toulouse a annoncé ce jeudi soir que le deuxième détenu qui avait été découvert pendu samedi dans sa cellule de la prison de Seysses était à son tour décédé. Le parquet a précisé que la thèse du suicide était « privilégiée ».

L’homme avait Ă©tĂ© dĂ©couvert pendu dans sa cellule le samedi 14 avril en fin d’après-midi, quasiment en mĂŞme temps que l’autre dĂ©tenu retrouvĂ© mort.

Le second dĂ©tenu occupait une cellule au sein du service mĂ©dico-psychologique rĂ©gional. Selon les premières constatations mĂ©dico lĂ©gales, l’hypothèse du suicide est privilĂ©giĂ©e.

Il se serait tailladĂ© le poignet et aurait pu ingĂ©rer un produit toxique dans les instants prĂ©cĂ©dant sa pendaison. En outre un Ă©crit, expliquant la motivation de son geste, Ă  l’attention de ses proches, a Ă©tĂ© dĂ©couvert dans sa cellule.

France 3

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00