Un surveillant de la maison d’arrĂȘt de Villepinte est soupçonnĂ© d’avoir frappĂ© Ă  plusieurs reprises un dĂ©tenu de la prison ce lundi aprĂšs une altercation verbale entre les deux hommes.

Le fonctionnaire a Ă©tĂ© placĂ© en garde Ă  vue et il doit ĂȘtre jugĂ© en comparution immĂ©diate au tribunal de Bobigny ce mercredi, le dĂ©tenu s’est vu dĂ©livrer quatre jours d’interruption totale de travail.

Selon une source syndicale la maison d’arrĂȘt de Villepinte est confrontĂ©e Ă  une trĂšs forte surpopulation, il y avait au mois de mars 1130 dĂ©tenus pour 587 places.

Vous aimez cet article ?

Participez Ă  l’évolution d’ACTU PĂ©nitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Le Figaro

Publicités