Dimanche après-midi vers 17h30, deux détenus connus pour radicalisation, comportements virulents et répertoriés TIS ( terroristes islamistes), ont agressé deux surveillantes lors du retour promenade.

Les deux femmes ont dans un premier temps refusé de réintégrer leur cellule.

C’est après plusieurs minutes, qu’elles ont dĂ©cidĂ© d’avancer, mais au moment de passer devant les surveillantes, elles sont passĂ© Ă  l’acte.

Une première surveillante recevra plusieurs coups de poing et coups de pied, sa collègue sera projeté au sol, étranglée sous le bras de la détenue.

Le syndicat Force ouvrière signale une intervention particulièrement difficile et violente afin de maîtriser les deux forcenées.

Les deux agents seront prise en charge par les sapeurs-pompiers et conduite aux urgences.

Le syndicat exige le transfert immĂ©diat des deux dĂ©tenues afin d’envoyer un message fort Ă  la population pĂ©nale et rassurer les personnels qui exercent dans des conditions prĂ©caires et difficiles.

Vous pouvez nous soutenir

Avec un DON de 1 euro !

€1,00

Publicités