Jeudi 3 mai une surveillante de la prison de grasse a Ă©tĂ© victime d’une violente agression.

Un dĂ©tenu prĂ©textant des problèmes de cantine (commande de nourriture) s’est jetĂ© sur une surveillante, fourchette Ă  la main avec la ferme intention de la planter.

La surveillante est tombĂ©e au sol en se protĂ©geant avec ses bras afin d’Ă©viter les coups.

Heureusement pour elle, deux autres dĂ©tenus auxiliaires d’Ă©tages (dĂ©tenus travaillants pour l’entretien du bâtiment) sont parvenu Ă  maĂ®triser et dĂ©sarmer l’agresseur.

La surveillante s’en sortira bien mais sera psychologiquement touchĂ©e par cette attaque.

Le syndicat Force Ouvrière dénonce des problèmes de gestion des cantines depuis que celles-ci soient gérées par une entreprise privée. Les conséquences de cette mauvaise gestion pèsent sur la détention et les agressions sur le personnel pénitentiaire se multiplient.

Source syndicale

Vous pouvez nous soutenir

Avec un DON de 1 euro !

€1,00

Publicités