Ce dimanche, au quartier arrivant de la maison d’arrĂŞt de Fleury-MĂ©rogis, un dĂ©tenu mineur a volontairement mis le feu Ă  sa cellule.

Peu avant cela, ce dernier s’Ă©tait dĂ©jĂ  fait remarquer en insultant le personnel et en faisant du tapage dans sa cellule. La gradĂ©e de bâtiment l’avait alors rappelĂ© Ă  l’ordre.

Celui-ci a alors incendiĂ© volontairement sa cellule. Devant l’agressivitĂ© de ce dĂ©tenu, deux Ă©quipes, l’une Ă©quipĂ©e d’appareils respiratoires isolants, l’autre de tenue pare coup vont intervenir afin de l’extraire et d’Ă©teindre le feu.

Ayant Ă©tĂ© vu par le mĂ©decin, le dĂ©tenu sera placĂ© dans une cellule de protection d’urgence (CProU), autrement dit de le placer sous dispositif anti-suicide.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Source syndicale