Depuis le 29 avril dernier, six agressions ont Ă©tĂ© commises Ă  l’encontre des surveillants par des dĂ©tenus particulièrement violents.

La dernière ce lundi matin, s’est dĂ©roulĂ©e dans le bâtiment D5. Un dĂ©tenu a tentĂ© de forcer le passage au moment de l’ouverture de sa cellule. Il Ă©tait armĂ© d’un couteau mais l’agent a pu refermer la porte Ă  temps. L’agresseur a agi ainsi après que le surveillant a refusĂ© d’aller lui chercher du cafĂ© dans la cellule voisine.

Les surveillants de l’Ă©tablissement vont travailler la peur au ventre et pour le syndicat FO, cette sĂ©rie de faits trouve son origine dans « un manque d’effectif, un manque d’expĂ©rience et une dĂ©motivation. Il est temps que le ministère se rĂ©veille, sinon nous allons avoir un drame. »

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Plus d’infos sur Le Parisien