đŸ‡·đŸ‡Ș Saint-Denis: Le meurtrier schizophrĂšne de Vanina incarcĂ©rĂ© Ă  Domenjod car jugĂ© trop dangereux pour l’hĂŽpital psychiatrique

Le meurtrier de Vanina, jeune femme de 19 ans tuĂ©e Ă  coups de couteau dans la nuit du 2 au 3 mai a Ă©tĂ© diagnostiquĂ©. Ce dernier a Ă©tĂ© jugĂ© trop dangereux pour ĂȘtre admis Ă  l’Etablissement de santĂ© mentale de La RĂ©union et a Ă©tĂ© incarcĂ©rĂ© en cellule d’isolement Ă  la prison de Saint-Denis.

Pourtant l’homme a Ă©tĂ© diagnostiquĂ© schizophrĂšne et selon Vincent Pardoux responsable du syndicat FO pĂ©nitentiaire: « Il est Ă  l’heure actuelle dans une unitĂ© qui est surchargĂ©e. Il faut savoir que les personnels qui travaillent dans le quartier d’isolement ont aussi la charge du quartier disciplinaire. Le contraste est saisissant entre son arrivĂ©e sous grosse escorte du GIGN et sa prise en charge actuelle. Il faut savoir que les personnels pĂ©nitentiaire n’auront pour se dĂ©fendre qu’un Ă©metteur-rĂ©cepteur d’alarme et leur bonne volontĂ© et le renfort des collĂšgues. »

Le syndicaliste poursuit : « On se rend compte qu’il n’y a pas de lieux spĂ©cifiques pour s’occuper des personnes qui sont Ă  la fois malades et dangereuses. On a un cas tragique, il a Ă©tĂ© diagnostiquĂ© et on ne sait pas oĂč le mettre. Les prisons sont des lieux de sanctions et pas de soin et que l’hĂŽpital psychiatrique de La RĂ©union n’est pas adaptĂ©. »

Plus d’infos sur linfo

1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.