Lundi 07 mai, un surveillant de la maison d’arrĂȘt de Nanterre a Ă©tĂ© victime d’une violente agression.

L’agent en charge de la distribution des cantines (objets et alimentations achetĂ©s par les dĂ©tenus) a Ă©tĂ© saisi par la gorge et le bras, puis plaquĂ© contre la porte de la cellule sous un flot d’insultes et de menaces.

Par chance, il a rĂ©ussi Ă  se dĂ©gager de l’emprise du dĂ©tenu qui a agi ainsi car il n’avait pas apprĂ©ciĂ© les injonctions de l’agent.

source syndicale

Vous pouvez nous soutenir

Avec un DON de 1 euro !

€1,00

 

Publicités