La famille d’un dĂ©tenu, domiciliĂ© Ă  Bonneuil-sur-Marne, cherche Ă  obtenir des informations sur les causes du dĂ©cès de cet homme de 33 ans incarcĂ©rĂ© pour braquage. Elle a portĂ© plainte mercredi au commissariat de l’HaĂż-les-Roses.

L’homme a Ă©tĂ© retrouvĂ© inanimĂ© face contre sol par terre dans sa cellule le 6 mai. Les premiers soins lui ont Ă©tĂ© prodiguĂ©s par des surveillants, puis par un mĂ©decin. Il a Ă©tĂ© pris en charge par les pompiers puis hospitalisĂ©.

Une « altercation » serait survenue dans sa cellule, sans qu’aucun lien ne soit fait pour l’heure avec sa mort. « On ne connaît pas les circonstances de son décès », a indiqué l’administration pénitentiaire qui a saisi le parquet de Créteil. Celui-ci a précisé mercredi qu’une information judiciaire allait être ouverte pour « pour recherche des causes de la mort ».

D’après Le Parisien , ce détenu partageait sa cellule avec un détenu passé en conseil de discipline le 3 mai. Celui-ci avait ensuite été placé en cellule de confinement. Cellule dans laquelle il a réussi à démarrer un incendie en mettant le feu à son matelas. Il avait dû être emmené à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre pour observation.

Toujours selon Le Parisien la thèse d’une crise cardiaque est possible, d’après une source l’homme se serait plaint d’une douleur Ă  la poitrine. Avec ou sans rapport avec cette altercation, c’est ce que l’enquĂŞte va devoir dĂ©terminer.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Publicités