Des dĂ©tenus mineurs ont rĂ©ussi Ă  abattre le mur de leurs cellules respectives pour aller tabasser un autre dĂ©tenu âgĂ© de 17 ans, Ă  la maison d’arrĂŞt de Grasse.

La procureur de la RĂ©publique Fabienne Atzori, a confirmĂ© l’information : « Les dĂ©tenus, dont le plus âgĂ© avait un peu moins que 18 ans, n’ont pas creusĂ© de galerie, a-telle prĂ©cisĂ©. Un premier mineur a abattu un morceau du mur de sa cellule constituĂ© de parpaings, il est ensuite passĂ© par un trou dans celle d’Ă  cĂ´tĂ©. Puis, aidĂ© de ce dĂ©tenu, ils sont passĂ©s dans la troisième cellule, et ainsi de suite jusqu’Ă  la huitième ».

Certains d’entre eux n’ont pas voulu participer Ă  « l’opĂ©ration », dans la huitième cellules quelques dĂ©tenus s’en sont pris Ă  un jeune de 17 ans. Selon le procureur, ce dernier a Ă©tĂ© blessĂ©, mais serait dĂ©jĂ  sorti de l’hĂ´pital.

La procureur de la RĂ©publique s’interroge notamment sur la facilitĂ© avec laquelle les dĂ©tenus ont pu creuser des trous dans les murs de leurs cellules. L’administration pĂ©nitentiaire a ouvert une enquĂŞte.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00

Nice matin