Le mercredi 16 mai, des surveillantes de la maison d’arrĂŞt des femmes ont Ă©tĂ© victimes d’insultes, menaces et crachats de la part d’une dĂ©tenue ingĂ©rable.

La dĂ©tenue qui se trouvait dĂ©jĂ  au quartier disciplinaire de l’Ă©tablissement pour de multiples insultes et menaces demande Ă  la surveillante ou se trouve sa commande de nourriture.

La surveillante lui signale qu’elle a reçu deux packs d’eau pour elle. Devant cette annonce, la dĂ©tenue va s’Ă©nerver et s’en prendre Ă  la surveillante.

Tu m’as baisĂ©e mes cantines, tu m’as niquĂ©e, je vais te niquer aussi. EnculĂ© de Nègre. Je vais te baiser ta mère, t’as des horaires rĂ©guliers, je vais venir, t’attendre et je vais te niquer.

Avant de lui cracher Ă  deux reprises en plein visage.

La dĂ©tenue rĂ©itĂ©rera ses insultes par l’interphone qui Ă©quipe les cellules.

Je vais lui planter une fourchette mĂŞme en plastique dans l’Ĺ“il ou dans la gorge !

Le syndicat rĂ©clame un transfert immĂ©diat de cette dĂ©tenue et apporte son soutien aux surveillantes de l’Ă©tablissement.

Vous aimez cet article ?

Participez à l’évolution d’ACTU Pénitentiaire avec un don de 1,00 € !

€1,00